Les nouveautés BD de Mai !

Les nouveautés BD de Mai !

C'est parti pour un nouveau mois de nouveautés ! Cette fois, on commence par les nouvelles BD qui pourraient intéresser nos jeunes Apaches !

 

 

Le réchauffement climatique, mission Tara en Arctique
de Lucie Le Moine et Sylvain Dorange.
Editions Milan

Résumé : Billy, neuf ans, connaît bien la mer et les problématiques liées au réchauffement climatique : sa maman est capitaine de la goélette Tara, un petit bateau qui lui sert à étudier les évolutions de la banquise et la fonte des glaces. Mais leur travail manque d'audience, et la situation empire année après année. Il est temps de faire bouger les consciences! Et pour ça, rien de mieux que d'inviter des jeunes connectés pour venir les assister. C'est comme cela qu'embarquent le Sibérien Vadim, l'Ougandaise Josephyn et Moosa, venu des Maldives, trois adolescents qui vont suivre Billy et l'équipe, et communiquer auprès de leurs communautés...

Ce tome est relu et soutenu par la fondation Tara Océan, qui organise des expéditions pour comprendre et analyser l'impact du réchauffement climatique.

 

Les belles vertes : Sauvons les orangs-outans
de Loïc Nocoloff et Alberto Zanon
Editions Jungle

Résumé : Les Belles Vertes sont en manque d'action et dégradent le matériel public pour se faire entendre ! Mais ce n'est pas la bonne solution et elles doivent travailler pour une association comme punition. C'est là que notre fine équipe découvre la surproduction de l'huile de palme et ses méfaits. Elles vont devoir agir, mais il faut aussi apprendre à se faire écouter sans rien dégrader...

 

 

Le fil de l'histoire raconté par Ariane & Nino
Marie Curie, une vie pour la science
Editions Dupuis Jeunesse

Résumé : Marie Curie est la seule scientifique à avoir obtenu le prix Nobel dans deux disciplines, la physique et la chimie. Chercheuse avec son mari Pierre, puis seule, elle étudie au début du XXe siècle la radioactivité : la connaissance de ce phénomène naturel ouvre de nouvelles voies technologiques, mais il se révèle aussi très dangereux et finit par causer sa mort.

 

L'année où je suis devenue ado, de Nora Dåsnes 
Editions Castermann

Résumé : Cette année, Emma entre en 5e, et rien ne sera plus comme avant... Une bande dessinée d'une grande justesse sur le passage de l'enfance à l'adolescence. Cher journal, au secours ! Depuis que je suis en 5e, mes meilleures amies se détestent. Maintenant que Linnéa sort avec Martin, elle évite de jouer avec Bao et moi. Soi-disant c'est pas mature ! Bao est hyper en colère. Moi... je ne sais pas. Entre leurs disputes, je deviens quoi ? Et qu'est-ce que ça veut dire, être mature ? C'est ça, être cool ? Comment on fait, pour tomber amoureuse ?


Passons aux grands Apaches maintenant ! 

 

 

Indochine en BD, Collectif de dessinateurs
Editions Petit A Petit BD Eds

Résumé : À l’occasion des 40 ans du plus grand groupe de rock français, découvrez l’épopée d’Indochine en Docu-BD ! Un album de 176 pages qui vous emmène de l’enfance des frères Sirkis à la tournée événement des 40 ans. La particularité du Docu-BD permet au lecteur de découvrir l’histoire du groupe en BD et d’enrichir ses connaissances en lisant le documentaire, qui présente le contexte social et politique de chaque album, les influences artistiques du groupe, l’origine de chaque chanson

 

A corps et à cris, d'Eve Cambreleng
Editions Albin Michel

Résumé : « Ne pas être trop couverte,  mais ne pas être trop dénudée. »
« Ne pas être obsédée par son poids mais ne pas se laisser aller non plus. »
« Ne pas être prude mais aussi ne pas avoir une sexualité trop libérée. »
« Ne pas vouloir un enfant à 18 ans mais ne pas vouloir un enfant à 40 ans non plus. »
« Correspondre à des standards de beauté... »

Les corps des femmes sont contraints par une liste sans fin d'injonctions. Spoiler alert : On en a assez ! Nous voulons être libres ! Et si nous nous faisions entendre ?
Avec des dessins colorés et des textes percutants, un humour parfois grinçant, Ève Cambreleng, autrice-illustratrice, créatrice du compte Instagram About Evie, propose de porter nos voix haut et fort !

A nous de faire du bruit !

 

Le potager Rocambole, de Luc Bienvenu et Laurent Houssin
Editions Futuropolis

Résumé : Apprendre les secrets du jardinage biologique sans tomber dans les dogmes habituels, telle est la démarche de l’ancien maraîcher bio Luc Bienvenu, professeur à L’École Du Breuil (école d’horticulture de la ville de Paris) et coordinateur des jardins Rocambole près de Rennes. Il partage son savoir-faire avec le dessinateur Laurent Houssin, tombé sous le charme de ce jardin pas comme les autres, et qui lui a proposé de le suivre, le temps d’une année, pour en faire une bande dessinée drôle, pratique, théorique, philosophique, autour du jardin.

 

Il est où le patron ? Chroniques paysannes, de Maud Bénézit et les Paysannes en Polaire
Editions Marabulles

Résumé : La bande dessinée nous plonge dans l'histoire de trois agricultrices qui se lient d'amitié : Jo, en cours d'installation, qui reprend une ferme caprine, Anouk, qui a quitté la ville il y a 5 ans pour vivre à la campagne devenir apicultrice, et Coline, mariée et maman de deux enfants, originaire du village et qui a repris il y a dix ans l'élevage ovin de ses parents. Toutes trois racontent leurs vies de paysannes, leurs joies et leur passion pour ce métier, mais aussi leur colère contre les discriminations et le sexisme qu’elles continuent de subir. En effet, on leur demande souvent « il est où le patron ? ». Elles partagent leurs réflexions et leurs expériences pour faire face au sexisme quotidien, dans une bande-dessinée pleine d'humour.

 

 

Beethoven, le prix de la liberté, de Régis Penet
Editions Boîte à Bulles

Résumé : « Dites aussi aux Français qu’il reste un homme en Autriche qui ne leur est pas soumis et qu’il ne porte aucun titre ! »
1806, Beethoven a 36 ans et réside au palais du prince Alois von Lichnowsky, son ami et mécène, où il va nouer une amitié avec le jeune fils du prince, Eduard. C’est le temps des grandes conquêtes napoléoniennes et l’Autriche est désormais occupée par les troupes françaises. Pour montrer aux officiers français qu’il reçoit à dîner, « ce que reste un prince d’Autriche », von Lichnowsky met un point d’honneur à ce que le compositeur joue devant ses hôtes. Mais Beethoven refuse de faire montre de son talent. Par insoumission, non seulement à l’égard des vainqueurs, ces « serviteurs de la tyrannie » mais également à l’égard de son protecteur qui veut l’exhiber. Il est et restera un homme libre !

 

 

Lucha, chronique d'une révolution sans arme au Congo, de Justine Brabant et Annick Kamgang
Editions Boîte à Bulles

Résumé : Lucha est l’histoire du mouvement du même nom, créé par de jeunes Congolais de tous milieux, origines et religions qui ont choisi de mener un combat pacifique dans un pays où les choses se règlent souvent par les armes, le clientélisme ou la corruption.
C’est en Janvier 2012 que ce mouvement citoyen voit le jour à Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo (Kivu), une région soumise aux nombreuses exactions de groupes armés.
Animé par le désir d’un pays nouveau, véritablement indépendant et démocratique, La Lucha milite, à travers des actions non violentes pour l’accès à l’eau, à l’éducation, la fin de l’impunité des groupes armés et la tenue d'élections présidentielles. Le mouvement a très vite attiré l’attention des autorités qui répriment régulièrement leurs actions.

 

 

Comment devient-on raciste ? Scénario : Évelyne Heyer, Carole Reynaud-Paligot - Dessin : Ismaël Méziane
Editions Casterman

Résumé : Comprendre en bande dessinée les mécanismes du racisme.
À de multiples reprises, Ismaël Méziane a vécu personnellement le racisme. En 2017, lorsqu’il visite l’exposition « Nous et les Autres » au Musée de l’Homme à Paris, c’est un véritable choc qu’il a aussitôt envie de partager. Il entreprend alors de réaliser une bande dessinée avec les deux commissaires de l’exposition, respectivement anthropologue généticienne et historienne. Sous forme de déambulation, il propose un mélange de réflexions personnelles et d’échanges avec ces deux spécialistes afin de comprendre en profondeur les mécanismes à l’origine du racisme. L’album entremêle savoir et émotions pour susciter une prise de conscience, qui reste malheureusement plus qu’utile aujourd’hui.

 

 

Mister Cerveau, de Jean-Yves DUHOO 
Editions Casterman

Résumé : Un voyage fascinant, instructif et drôle au cœur de notre cerveau ! Jean-Yves Duhoo mène l’enquête pour nous expliquer de manière imagée et drôle les mystères de notre système nerveux central : est-il composé d’une seule cellule, ou de plusieurs milliards ? Ne sert-il qu’à refroidir le sang, comme le croyaient les anciens Égyptiens ? Savez-vous que si on mettait tous nos neurones bout à bout, on obtiendrait la distance de la Terre à la Lune, que c’est lorsque vous rêvassez que votre cerveau travaille le plus, que les chauffeurs de taxi peuvent se muscler la mémoire ou que le cerveau d’Albert Einstein était plus petit que la moyenne ? Pour en savoir plus, il n’y a pas 36 solutions : il faut parcourir les zones de Mister Cerveau, à pied, en voiture ou en vaisseau spatial !

 

 

Quelques pas vers l'infini, de Joël Callède 
Editions Hachette

Résumé : Joël Callède médite depuis quinze ans. Dans ce livre, il montre avec beaucoup de sensibilité et de poésie comment cette pratique fait partie de son quotidien le plus banal, comment elle accompagne son activité d'auteur de BD et éclaire ses moments de doute et de souffrance.
Cette quête intime croise un parcours documentaire, à la découverte de la méditation et de ses multiples usages dans la société d'aujourd'hui. Pendant deux ans, Joël Callède a rencontré des enseignants qui font méditer les enfants à l'école, des businessmen qui soignent leur blues à coup de pleine conscience, des psychiatres qui font méditer leurs patients, des politiques qui veulent changer les règles à l'Assemblée nationale. Il a aussi visité un centre pénitentiaire.

 

 

L'incroyable histoire du vin, de Benoist Simmat et Daniel Casanave 
Editions Les Arènes BD

Résumé : Benoist Simmat et Daniel Casanave embarquent le lecteur dans un impressionnant périple chronologique pour narrer le divin nectar. L’entreprise est ambitieuse. En effet, au cour des millénaires, le vin a touché, souvent de très près, à tous les aspects de la société. Agriculture, sciences, technologies, religion, moralité, sociologie, commerce et économie, etc. Partout, la vigne étend ses racines. Simmat a certainement dû se faire violence pour élaguer encore et toujours plus son propos dans le but d’arriver à une synthèse compréhensible et avenante. Malgré la quantité de texte et la densité de la narration, son labeur est récompensé. L’incroyable histoire du vin s’avère agréable et prenant à lire. De plus, véritable mine d’anecdotes et de rappels culturels, l’album se montre à l’image de son sujet : enivrant.

 

 

Open Space, pandémie, télétravail et autres contrariétés de James 
Editions Dargaud

Résumé : Depuis plusieurs années, l’hebdomadaire 'Challenges' prépublie des gags en demi-page de la série "Dans mon Open Space" qui raconte avec un humour féroce la vie d’une entreprise. James, en fin observateur, décrypte les relations quotidiennes entre les salariés confrontés au monde du travail avec, en ligne de mire, l’année 2020 et les bouleversements provoqués par la COVID au sein des entreprises et dans la vie privée : télétravail, masques, visioconférences, distanciation sociale, couvre-feu… On aura tout connu !

 

 

Les fantômes de Séville, de Didier Tronchet, Jérôme Jouvray et Anne-Claire Jouvray 
Editions Glénat

Résumé : Le match du siècle n’a pas tout dit...

Tout a été écrit sur ce match d’anthologie… ou presque ! Hantés par les fantômes de Séville, Didier et Fred, deux potes fans de foot à la limite de la névrose, décident de nos jours de mener l’enquête. Ce qu’ils découvrent, personne n’y a fait attention à l’époque : un détail à la 50e minute du match, qui aurait selon eux changé le cours de l’histoire ! Mais sans s’en rendre compte tout de suite, Didier découvrira que cette demi-finale perdue est la métaphore d’un drame personnel que lui-même a vécu, enfant…À la fois truculente et extrêmement documentée, cette enquête fiction raconte, avec humour, l’une des pages les plus douloureuses du sport français dont les cicatrices n’ont toujours pas été pansées. Mais au-delà du mythe de France-Allemagne 1982, Les Fantômes de Séville offre aussi un formidable travail sociologique sur la France de la fin des trente glorieuses – dont les auteurs prétendent que cette défaite en a précipité la chute ! Hilarant et passionnant, un ouvrage qui se dévore que l’on soit amoureux de ballon rond ou non.

 

 

Le petit livre de l'écologie, d'Hérvé Bourhis  
Editions Dargaud

Résumé : Si pour vous la notion d'écologie existe seulement depuis que Nicolas Hulot a lancé "Ushuaïa", alors précipitez-vous sur Le Petit livre d'Hervé Bourhis ! Instructif, pop et décalé sans tomber dans le pontifiant, Hervé Bourhis déroule le fil d'un concept, des origines de l'homme jusqu'à nos jours, qui est aujourd'hui d'une urgence criante. De Rousseau, en passant par les hippies, Greenpeace, Monsanto ou la permaculture, tous les grands (et petits) enjeux liés à l'écologie passent à la moulinette « Bourhis » 

 

 

Extinctions, le crépuscule des espèces, de Jean-Baptiste de Panafieu et Alexandre Franc  
​​​​​​​Editions Dargaud

Résumé : Sur une île de l'océan Arctique, les journalistes Emma et Luis vont pendant deux mois suivre une équipe scientifique qui étudie le risque mortel que fait peser le réchauffement climatique sur la faune et la flore. Comment des espèces entières sont-elles amenées à disparaître ? Que dit la science de la sixième extinction de masse que nous vivons aujourd'hui ? Quelles étaient les cinq premières ? Comment se sont-elles produites et dans quel contexte ? Et après nous, le déluge ?... Le biologiste Jean-Baptiste de Panafieu et le dessinateur

 

 

 

L'attente, de Keum Suk Gendry-Kim   
​​​​​​​Editions Futuropolis

Résumé : Soixante-dix ans se sont écoulés depuis le déclenchement de la guerre de Corée. Depuis 1953, la Corée est divisée en deux pays distincts, la Corée du Sud et la République populaire démocratique. Des familles entières ont été séparées. La mère de la narratrice n'a jamais revu son premier mari et son fils. Aujourd'hui encore, des démarches sont entreprises pour retrouver des proches disparus. Saisie par un sentiment d'urgence alors que la génération qui a connu la guerre s'éteint et la nouvelle oublie le passé, Keum Suk Gendry-Kim a interrogé sa mère pour qu'elle lui raconte ces blessures traumatisantes de la guerre et de la séparation. Séoul, de nos jours. Guja a 92 ans. Sa vie de retraitée est bousculée le jour où, parlant avec une amie, elle découvre le programme gouvernemental permettant à des familles coréennes séparées par la guerre en 1950 de se retrouver. Lui revient alors son passé, sa jeunesse, son premier mariage, ses deux premiers enfants. Et surtout, cet exode qui va la séparer de son mari et de son premier fils alors qu'elle reste seule avec son nourrisson. Jamais plus elle ne les reverra. Au crépuscule de sa vie, elle raconte à sa fille Jina, dessinatrice pour la jeunesse, cette vie brisée, ces moments de désespoir, sa vie d'après. Après Les Mauvaises Herbes, Keum Suk Gendry-Kim s'attaque à un autre pan dramatique de l'histoire de la Corée.

 

Prends bien soin de toi, de Rudo   
​​​​​​​Editions Bamboo

Résumé : La vie n’est pas forcément plus simple de l’autre côté des cases. Après vingt ans de carrière dans le dessin et l’illustration, Geoffroy doit changer de profession. Sans argent, au bord de la séparation, pour vivre, on lui conseille de trouver un « vrai » métier. Mais quoi faire quand on a 42 ans et qu’on a tenu un crayon toute sa vie ? De déconvenue en refus pur et simple, Geoffroy saisit la chance qui se présente quand on lui propose un remplacement dans un EHPAD.

 

Femmes en résistance, de Régis Hautière et  Olivier Frasier
​​​​​​​Editions Castermann

Résumé : Les destins exemplaires de quatre femmes engagées.

Pilote, étudiante, résistante ou simple volontaire, chacune a refusé la fatalité et décidé de prendre parti - de résister - durant le conflit de 39-45. Toutes, elles paieront cet engagement de leur vie.
Amy Johnson, pilote britannique dont la passion et le talent pour l'aviation ont constitué un formidable défi face aux préjugés de son époque.
Sophie Scholl, jeune étudiante munichoise, qui dénonce le régime nazi au travers d'actions non violentes.
La française Berty Albrecht, qui s'est toujours battue pour l'éducation, l'indépendance et le droit de vote pour tous, les hommes comme les femmes.
Et enfin Mila Racine, qui à tout juste 22 ans aide des enfants juifs à fuir l'occupant nazi.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Hébergé par Overblog